Premier pilier : se nourrir en conscience

Vies actives, travail intense, activités de loisirs, convivialité…
Notre société ne nous aide pas à suivre les rythmes de notre corps, à comprendre son fonctionnement. Les médias nous allèchent avec tes produits tous plus attirants les uns que les autres. Nous voulons déguster ceci, découvrir le goût de cela… Toutes ces petites merveilles sont constituées de conservateurs, d’exhausteurs de goût, de stabilisateurs…
Et notre corps, que pense-t-il de ces nouvelles molécules?
L’alimentation est la base d’une hygiène de vie.
Aujourd’hui, le cru s’invite de plus en plus à notre table. C’est l’alimentation vivante, concept qui fait son chemin dans nos esprits.
L’émergence de nouveaux maux, douleurs, maladies y est certainement pour quelque chose ainsi que la prise de conscience que notre agriculture industrialisée génère des déséquilibres environnementaux importants.
Le choix de notre alimentation influencera les choix des politiques agricoles.
Les graines germées font partie des aliments conseillés pour couvrir les besoins du corps en minéraux, vitamines, enzymes…
Les graines germées se mangent en salade, en jus, en macérats.

Les deux autres piliers d’une hygiène de vie saine sont :
• l’activité physique, mouvement et respiration en pleine conscience
• la recherche d’un équilibre psychique et spirituel

Vies actives, travail intense, activités de loisirs, convivialité…

Le saviez-vous ?
Les jeunes pousses d’alfalfa contiennent d’avantage de magnésium que l’amande – ce qui a pour effet d’engendrer 300 réactions enzymatiques au niveau de la transmission de l’influx nerveux.

 

Deuxième pilier : gérer son mental

Le stress est un mot qui génère les… maux ! De plus en plus présent dans nos bouches, dans nos vies, le stress nous amène à bloquer notre diaphragme, situé au niveau du plexus solaire.
Face à ce nouveau phénomène dit de société, nos corps ne réagissent pas tous de la même manière.
Selon les personnes, nous allons voir apparaître des difficultés à s’endormir, des maux de ventre, des tensions musculaires. Certains seront irritables, d’autres auront des maux de tête. Des problèmes de concentration, de la mauvaise humeur peuvent aussi voir le jour…
Ces troubles affectent notre quotidien. Ne les laissons pas envahir notre vie.
La marche, la méditation constituent des habitudes saines pour oxygéner le corps. Nourrir nos cellules en oxygène est une des clés de la santé.
Troisième pilier : soutenir nos organes d’élimination
Nettoyer et drainer sont les maîtres mots pour rester en bonne santé !
Suivant votre régime alimentaire, vos habitudes sportives, votre organisme va réussir à éliminer ces molécules chimiques plus ou moins rapidement. Deux organes sont importants à maintenir en pleine santé pour cela : le foie et les reins. Ce sont nos organes d’élimination par excellence.
Le foie est l’organe le plus gros de l’organisme : il filtre, nettoie, traite jusqu’à 100 litres de sang par heure ! C’est une vraie usine de triage et recyclage des nutriments présents dans le corps !
Que peut-il se passer si le sang que vous apportez au foie est chargé de toxines ? Au début, le foie fera son travail correctement, puis, petit à petit, les molécules toxiques surchargeront puis ne seront plus recyclées, éliminées par les voies normales ( urine, transpiration, respiration…). et des troubles de ces émonctoires peuvent survenir : urines et transpirations aux odeurs pas forcément agréables, respirations difficiles, peau chargée…
Par ailleurs, n’oublions pas que notre corps est fait d’eau, de 1% dans l’ivoire de nos dents à 90 % dans le plasma humain. Outre d’être le constituant essentiel des cellules, l’eau remplit plusieurs fonctions :

• elle participe aux nombreuses réactions chimiques dont le corps humain est le siège, elle joue un rôle important dans l’équilibre acido-basique,
• elle assure le transit d’un certain nombre de substances dissoutes indispensables aux cellules (sels minéraux…)
• elle permet l’élimination des déchets métaboliques,
• elle aide au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps,
• elle participe à l’équilibre de la tension artérielle.
Cette eau doit être traitée, filtrée, nettoyée à chaque instant de notre vie.
Le rein est un filtre
Les reins reçoivent le sang par les artères rénales. La structure des reins permet de le nettoyer de ses impuretés. Le sang retourne ensuite vers la circulation générale par les veines rénales. Grâce à ce mécanisme, des éléments repartent dans la circulation, d’autres sont éliminés dans l’urine.
N’oublions donc pas que le bon fonctionnement de ces organes est primordial à une bonne santé !